Wingfoil : Choix du foil

Swipe to the left
27 novembre 2020 74 Views

Hauteur de mat

Un mat court offre l’avantage d’être plus facile a gérer dans les transitions, et surtout dans l’appréhension de hauteur pour un débutant. Il limite également le risque de toucher le fond (surtout dans les vagues et à l’abord des plages). 

Un mat long offre de la hauteur donc moins de risque de décrochage, ce qui est plus agréable dans le capot et la houle formée.

Notre conseil

Je vois des recommandations à toutes les sauces. Personnellement, je ne conseille pas de mat en dessous de 70 quelques soit le support pour éviter tout décrochage intempestif (c’est assez désagréable).

Au dessus de 90, on perd cette fois beaucoup de réactivité. Le contrôle devient moins intuitif. Je trouve que 75cm à 85cm est une bonne moyenne assez polyvalente en wing. En revanche, on peut se permettre de tailler un peu plus court en sup ou surf.

Longueur de fuselage

La majorité des marques ont opté pour un juste milieu autour de 70 à 75cm (Taaroa,fanatic, fone en 75 / moses 71…)

Chez Fanatic, on parle de fuselage long ou court, explication:

  • un fuselage long apporte de la stabilité longitudinale. C’est parfait pour l’apprentissage, les manoeuvres de transition seront plus faciles (on appelle fuselage long autour de 80cm)
  • un fuselage court offre plus de vivacité et de manoeuvrabilité (on appelle fuselage court autour de 65cm)

Les tailles d’aile avant

Le premier paramètre dont on parle est souvent la surface de l’aile. Cette surface a une influence assez importante sur la portance. Très grossièrement, plus la superficie est grande plus l’aile offre de la portance et de la stabilité à basse vitesse. Plus l’aile est petite, plus on aura de la vitesse, de la réactivité et de la maniabilité, au détriment de la facilité de décollage dans le vent léger. Par contre, une aile plus petite sera plus facile à gérer dans un vent un peu soutenu.

Mais attention, la portance dépend autant de la surface de l’aile que du profil utilisé. L’épaisseur du profil a en particulier une influence très importante. Pour cette raison, il est difficile de comparer les ailes par leur surface d’une marque à l’autre car on peut très bien avoir une aile de 1500 dans une marque X qui a plus de portance qu’une 1700 dans une marque Y.

Dans certaines marques, on va trouver 2 catégories d’ailes : celles dites standard et celles dites « haut ratio « . Une aile « haut ratio » est simplement une aile plus allongée (grande envergure et corde plus faible). Cet allongement supérieur limite la trainée et permet au foil d’accélérer plus, au détriment de l’accessibilité, le contrôle et la stabilité.

  • pour une même superficie (2100cm2), Moses propose 2 ailes la 893 et 1100 (qui correspond a l’envergure)
  • chez Fanatic la 1500 existe en std (880mm) et high aspect (950mm)
  • Fone propose également 2 gammes gravity (std) et phantom (haut ratio)

Notre conseil (pour 60 à 80kg) :

  • pour un débutant, environ 2000 en surface et plutôt en standard
  • pour un windfoiler entre 1700 et 2000, plutôt en haut ratio
  • un kitefoiler entre 1500 et 2000 en haut ratio
  • un wing foiler expérimenté choisira une aile autour de 1500 voir moins, et certains commencent à utiliser régulièrement autour de 1000

Les taille de stabilisateurs

La taille du stab est aussi importante que celle de l’aile avant. Comme son nom l’indique, il sert à stabiliser l’ensemble en vol.

Plus le stab sera gros, plus l’ensemble sera stable et moins il sera maniable. Inversement avec un petit stab, le foil sera plus vif. Attention: un stab trop gros pourrait gêner le contrôle en donnant trop d’inertie au système.

Il est important que la taille du stab soit également cohérente avec la taille de l’aile avant, mais aussi avec le gabarit du pilote. En effet, un gros gabarit aura besoin de plus d’appui, et il aura également plus de facilité à gérer et gros stab.

Le stab pourra également être réglé en incidence à l’aide de cales. Nous avons abordé le sujet en windfoil et le concept est identique.

Notre conseil :

  • pour un debutant, environ 2000 en surface d’aile / mat 75 / fuselage 80 / gros stab
  • pour un windfoiler environ 2000 en haut ratio / mat 75 à 85 / fuselage 75 / gros stab
  • pour un kitefoiler entre 1500 et 2000 en haut ratio / mat 85 / fuselage 75 / petit ou gros stab suivant gabarit
  • pour un wing foiler expérimenté autour de 1500 haut ratio voir moins / mat 85 / fuselage 75 /petit stab


Et un foil à tout faire ?

Beaucoup de pratiquants nous demandent si il existe un foil polyvalent pour tous les supports (wind, wing et kite)

Il faut savoir que :

  • en wing le foil est connecté sur la planche à l’aide d’une platine (comme en kite) alors qu’en windfoil la connexion se fait par un talon deep tuttle
  • en wing, les tailles d’ailes utilisées sont beaucoup plus grosse qu’en kite et qu’en windfoil
  • en wing, les hauteurs de mat sont plus faible qu’en wind ou en kite
  • en wing et en kite, le foil est plus avancé sur la planche qu’en windfoil, mais l’aile est plus proche du mat

Les foils sont donc différents pour toutes ces disciplines. Un foil adapté apportera beaucoup plus de facilité, de contrôle et une plus large plage d’utilisation. Choisir un foil unique aura donc des conséquences sur le plaisir, le control latéral et longitudinal, le décollage …

Il est toutefois possible de se rapprocher du but avec certains modèles pour lesquels il existe des options permettant de modifier la configuration (adaptateur de boitier, fuselages plus ou moins long, différents types et surface d’aile etc.)

  • Chez TAAROA, on peut adapter un Noe 80 (windfoil) en wing, avec un adaptateur DeepTuttle to Plate et une aile avant plus importante (celle du UP)
  • Chez FONE, le gravity peut être utilisé en kite et en wing à conditions d’utiliser une petite aile avant en kite et une plus grosse en wing
  • Chez MOSES, on peut trouver des configurations WING / KITE et WIND / WING avec des adaptateurs et pièces adaptées
Posted in: Windfoil