windfoil - Tuto protection nez Patrick Air Inside

Swipe to the left
windfoil - Tuto protection nez Patrick Air Inside
17 septembre 2020 208 Views

Notre fidèle contributeur, Hervé, vous fait cadeau aujourd'hui d'un très bon tuto sur la réalisation d'une protection de nez sur mesure pour votre flotteur ... très utile pour protéger des catapultes en windfoil. Merci à lui une fois de plus !

Je précise que la version réalisée ici par Hervé est conçue dans un objectif très light ... ce qui est cohérent avec le fait que le monsieur a un excellent niveau de pratique et ne masacre donc pas régulièrement sa planche. Pour les débutants ou les pratiquants moins aguerris, ne lésinez pas sur la stratification et les épaisseurs : il faut que la coque soit la plus rigide et solide possible. Vous pouvez donc voir un peu plus large. Je vous conseille au minimum 4 couches de carbone ou 5 couches de fibre de verre en 200g/m2, mais vous pouvrez allez bien au delà.

Préambule

Je ne prétends rien réinventer ; les tutos sur une telle fabrication sont déjà nombreux...
Par contre, je tiens à vous inviter à jeter un coup d’œil sur cette méthode ultra simplifiée où aucune découpe de laize n'est nécessaire, aucun patron n'est à dessiner et là nous devons encore remercier les concepteurs de cette board car la géométrie du « nose » est quasi rectiligne. Cela permet d'employer du simple ruban de carbone (ou de verre selon ses goûts) sans avoir de difficulté particulière pour suivre les formes avec le tissu.
Ce travail de stratification prend au maximum une demie heure . Il est conçu pour obtenir un produit léger ! D'ailleurs, l'astuce du ruban de tissu (carbone ou verre) devrait également permettre de traiter les noses « classiques » des flotteurs larges...


Phase 1 – Le matériel

Le matériel suivant sera nécessaire à la réalisation de cette pièce carbone-verre de protection :
au moins 5 mètres de ruban carbone 80 mm de largeur & résine Epoxy lente du genre R123 (temps de travail une heure à 20°C),
tissus de verre,
film étirable type cuisine,
petit outillage (pinceau, mini rouleau, gants vinyle, godets, acétone, bâche de protection...).

outillage

Phase 2 – Préparation du flotteur

Cette phase est incontournable car nous allons procéder à une stratification directement sur la forme du flotteur.
La partie avant de ce dernier est intégralement enrobée de film étirable (type cuisine). Ne pas hésiter à commencer par deux ou trois tours bord sur bord puis à croiser en tuilant quelques passes d'étirable dans l'axe du flotteur de manière à parfaitement recouvrir l'intégralité de la surface de l'avant (pont et carène). Ce film doit empêcher toute infiltration de résine sur le flotteur lui-même, il sert à l'issue de démoulant.
Disposer alors la board sur un établi et la sécuriser avec une sangle selon une pente franche à piquer pour contraindre la résine excédentaire à goutter depuis l'extrémité avant sans possibilité de ruisseler sous la carène.

outillage

Phase 3 – La stratification

Le mélange de résine est effectué conformément aux indications du fabriquant ; bien mélanger. Respecter notamment la norme de température (idéale avec la R123, environ 20°). Prévoir environ 150 ml de résine (le mélange résine + durcisseur) de manière à pouvoir correctement traiter les cinq couches de tissu.
Les cinq coupons de ruban carbone découpés à la longueur désirée (environ 1 mètre) sont alors disposés successivement sur la partie à protéger (cliché 2) et travaillés à chaque couche au pinceau et au petit rouleau de peintre de manière à parfaitement gorger de résine le tissu de carbone.
Les cinq laizes ayant été ainsi appliquées, soigner en finale au rouleau pour parfaire la disposition de l'ensemble (temps global de travail d'environ 20-30 minutes).
Laisser polymériser 24 heures.

Phase 4 – Démoulage – usinage & fixation

Après 24 heures, démouler la pièce carbone et donnez lui le contour désiré à l'aide d'une disqueuse et d'une ponceuse à bande et travailler à la cale à main pour la finition.
Si désiré, vous pouvez renforcer cette pièce par l'application d'une ou deux couches de tissu de verre sur la face interne. Laisser polymériser 24 heures.
Reprendre le profil du contour à la cale à poncer si nécessaire.
Nettoyer la zone de collage (flotteur et pièce en stratifié) avec un tampon de tissu à peine imbibé d'alcool à brûler (soyez prudents sur le flotteur).
Appliquer alors une couche raisonnable de produit type Sykaflex ou Bostik pour assurer d'une part la fixation de la pièce mais également la fonction d'amortisseur.
Il ne reste plus qu'à patienter encore 24-48 heures pour aller profiter de la bête carénée !

outillage

outillage

Bilan

Sans renfort de verre, notre pièce purement carbone une fois profilée pèse 145 g pour une épaisseur de 2 à 2.5 mm.
N'ayez donc aucune crainte de dégrader la remarquable vivacité en vol de cette board magique qui gagne encore en caractère sur le plan esthétique grâce à cette pièce carbone.

Si vous voulez en savoir plus sur les diverses solutions de protection de nez de flotteur, c'est par ici

#Tutorial Posted in: Windfoil