Windfoil -Test Combo Bic Techno Windfoil

Swipe to the left
Windfoil -Test Combo Bic Techno Windfoil
13 juin 2019 162 Views

Pour réaliser le test de l'ensemble Windfoil bic techno, nous avons décidé de le mettre en situation en considérant sa destination finale. C'est donc sur une journée d'initiation que nous avons évalué ce produit

Compte tenu de sa conception, de son tarif, et de sa robustesse, l'ensemble de techno Windfoil est un produit idéal pour l'initiation et les clubs ou tous ceux qui veulent garder une utilisation mixte Foil / Aileron avec un maximum d'accessibilité.

Sur des initiations

La prise en main du flotteur est rassurante par son volume, et sa similitude avec une planche de freeride. On a du volume et de la longueur. Même avec un gabarit de plus de 90 kg, manœuvrer à l'arrêt ne pose aucun problème.

De la même façon, se déplacer sur le plan d’eau en dehors des zones vantée est aisé grâce à la longueur et à la flottaison du flotteur.

Bic Techno Windfoil

Décollage

Pour les premiers pas, l'apprenti foileur profite d'une planche tout à fait conforme à ce que l'on peut trouver en freeride et free race. Même sans toiler énormément, le flotteur accélère facilement et se retrouve très vite au planning :  en comparaison avec un flotteur dédié, la différence est assez nette. 

La grosse force de l'ensemble techno, c'est qu'il est très facile d’évoluer au planning sans décoller. Vous me direz que c'est gênant en windfoil. Pas tant que cela : ça permet de découvrir le décollage de façon volontaire, et non imposée. Cela a deux avantages :

  • C'est le pratiquant qui décidera de la montée du foil, et ça rassure
  • Le décollage est très progressif, donc plus facilement contrôlable

En comparaison avec les ensembles dont nous avons l'habitude, il faut clairement mettre un appui plus conséquent sur le pied arrière de cette planche si on veut déclencher le vol. Compte tenu des habitudes du planchiste non foileur, on évite donc avec cet ensemble, la phase des vols totalement non contrôlés. Sur les six personnes qui se sont succédées lors de notre test, toutes ont réussi à contrôler un premier vol au cours des trois premiers bords réalisés. C'est une performance évidente qui valide totalement l'intérêt de ce modèle.

En vol

Une fois en l'air, on a toujours un appui arrière marqué, mais cela ne dérangera pas les débutants habitués à cet équilibre en Windsurf classique. Les plus aguerris ont réussi rapidement à mettre le pied dans le footstrap arrière pour accéder à un équilibre plus confortable. La stabilité longitudinale est renforcée par l'inertie importante du flotteur, qui réagit donc lentement aux sollicitations, et éventuellement aux erreurs du pilote

Côté stabilité latérale, on retrouve la facilité d’accès de l’AFS 85 qui reste une référence.

Seule la stabilité en lacet est un peu limitée à basse vitesse. Il faudra donc bien insister sur l’importance de prendre de la vitesse avant de déclencher le vol.

Côté contrôle en vol, on est forcément limité par la largeur de la planche sous le pied arrière, et la forme de pont traditionnelle. Ceci dit, en comparaison avec une planche slalom classique, la position des footstraps, et l’outline moins pointu représentent déjà un avantage.

Bic Techno Windfoil

Touchettes

Pour ce qui est des touchettes, la techno ne marque pas beaucoup de points, mais c'est assez logique compte-tenu de la polyvalence nécessaire. Il est évident que la plupart des flotteurs dédiés offrent une meilleure glisse lors des atterrissages. Le ralentissement est nettement plus marqué ici, mais reste gérable grâce au volume et à la longueur du flotteur.

Bic Techno Windfoil

Je ne m’appesantirai pas ici sur des considérations de performance car ce n’est pas du tout le sujet. 

Dans la cible

Pour faire un premier bilan au sujet de cet ensemble, je préciserai juste que l’ensemble des testeurs  du jour on eu une progression ultra rapide, et pris immédiatement du plaisir (la photo ci dessous ne donne pas bneaucoup de doutes), ce qui est la meilleur preuve de la réussite du projet.

Il nous reste à tester le flotteur en mode aileron, mais compte tenu du shape, peu de surprises a priori.

Bic Techno Windfoil

Pratique confirmée

Pour un pratiquant aguerri, et habitué à des ensembles dédiés modernes, le combo Techno Windfoil est évidemement peu reluisant. Le flotteur a beaucoup d'inertie, l'équilibre est très pied arrière, le contrôle est moyen, et les touchettes bien collantes ... on fait donc beaucoup mieux que la plupart des points. 

Par contre, si on met dans la balance la polyvalence, le prix et la robustesse, ce combo est unique sur le marché ! SI on compare ce combo à l'utilisation d'un foil sur une planche traditionnelle (Slalom par axemple), là encore, la techno fait beaucoup mieux. Il n'est donc pas possible de juger seuls les critères techniques de performance, et la performance est justement ici d'offrir une telle accessibilité ! 

Avant d'en finir

Je vais ajouter deux points importants

Je commencerai par le point négatif: comme très souvent avec les modèles de foil AFS, nous avons galéré une bonne 20aine de minutes pour installer les vis de talon, avec des trous désaxés par rapport aux inserts,  et surtout des inserts qui tournent dans leur logement, et se mettent systématiquement de travers à chaque insertion de la vis. Oui, bien sûr, on peut repercer la planche, coller les inserts, etc mais quand on achète un combo, c'est inadmissible alors on le dit une fois de plus.

Je finirai par le point positif : les 6 personnes, qui se sont succédées ce jour-là, ont bien entendu enchaîné les figures de style entre 15 et 20 knt de vent avec des chutes toutes aussi originales les unes que les autres … et il n’y avait aucune marque sur le flotteur à l’issue de la journée. Cela témoigne clairement de la robustesse du flotteur car tout autre modèle aurait eu ce jour là quelques séquelles. 

techno

Ce post vous a paru intéressant ou utile ? Retournez l'ascenseur en soutenant nos actions de développement du Windfoil

#Bic, #Test, #2019 Posted in: Windfoil