Windfoil - Voile et Flotteur : la bonne taille

Swipe to the left
1 octobre 2018 331 Views

En foil, le choix de la taille de la voile et de celle du flotteur sont très liées. C'est très important de bien comprendre ce point lorsque l'on choisi son matériel.

C'est le domaine le plus complexe à appréhender tant les idées reçues sont encrées. On le sait, le foil attire avant tout les débutants pour son côté light wind. Ils ne passent à une navigation foil tout temps qu'après plusieurs mois ou saisons de pratique.

Pour de nombreux planchistes "aileron", petit temps rime avec flotteur large. Ils font donc souvent ce raccourci erroné : "pour naviguer dans le light, il suffit de prendre un flotteur le plus large possible, un foil et une petite voile ("on m'a dit qu'avec le foil tu mets 2m2 de moins"). Passé les premières sessions pour appréhender la bête, on les voit tous revenir en nous disant "je ne comprend pas, il me faut entre 15 et 20 knt de vent pour voler, ce n'est pas normal" ... oui, je confirme, ce n'est pas normal !!! Tout simplement parce qu'un flotteur large nécessite une poussée vélique importante pour le faire accélérer. N'oublions pas que les formula étaient utilisées avec 11.7m2, et qu'un flotteur de 135L s'utilise souvent avec 8,5m2. Même si le foil permet de naviguer dans peu de vent, ne croyez pas que vous arrivez à faire décoller une planche de 85cm de large avec 7m2 dans 8 knt de vent, c'est tout simplement impossible à moins de peser 45kg.

Idée reçue numéro 1 : un flotteur large part plus vite au planning

Tous ceux qui font se raccourci ont dans la tête les gros flotteurs de windsurf light wind, voir les formula qui sont effectivement conçus pour naviguer dans moins de 10 Knt. Ils ont juste oublié petit un détail : en formula, on utilise une voile de 10.7m2 ... Etes vous réellement prêt à naviguer en foil avec une voile aussi grosse ?

Un flotteur large entraine beaucoup de frottement tant qu'il n'est pas parti au planning. Il a donc besoin d'une très forte poussée vélique pour le faire accélérer. Si vous avez un doute, faites le test : essayez de partir au plnning avec une formula et une voile de 6.5 m2 .... vous verrez qu'il vous faudra au moins une 15aine de knt !

Idée reçue numéro 2 : une voile plus grosse permet de naviguer avec moins de vent

Plus la voile est grande, plus elle va générer de puisance, mais plus elle va être lourde. Comme notre objectif est de décoller, une voile qui enfonce la planche dans l'eau ne va pas nous aider.

En windfoil, on est vite gêné en vol si la voile est trop puissante. Par contre, il faut de la puissance pour décoller. C'est tout le dilemne . La solution est d'utiliser une voile de taille raisonnable pour être à l'aise en l'air, et de pomper pour générer de la puissance à bas régime. Il faut donc avec une voile suffisament légère pour avoir un mouvement de pumping efficace.

Comme pour le flotteur, il faudra trouver le bon compromis

Idée reçue numéro 3 : en foil, le flotteur importe peu

Malheureusement, vous vous rendez vite compte que l'on passe beaucoup de temps au coutant avec l'eau. Que ce soit lors du décollage , lors des manoeuvres, ou lorsque la planche vient effleurer l'eau, le flotteur a une vraie influance sur la navigation en foil.

Qui plus est, la position des footstraps, la position du foil, et la position du pied de mat conditionnent entièrement l'équilibre du foil en l'air. 

Quelle est la bonne taille ?

Si on a compris ce qui précède, on en déduira que le choix de la taille de voile max (pour le petit temps) est très lié au choix du flotteur ... ou que le choix du flotteur doit se faire en fonction de la voile que l'on compte utiliser. Avec le même foil, le même modèle de voile et dans les mêmes conditions, si on a besoin de 7,5m2 pour un flotteur de 80cm de large, il faudra 8,6m2 au minimum pour un flotteur de 90cm de large ... c'est un test que nous avons fait à plusieurs reprise et qui s'est vérifié à chaque fois.

Vous en déduirez aisément que

  • Si vous voulez naviguer avec 7m2 max dans le light, choisissez un flotteur de 75cm de large 
  • Si vous voulez naviguer avec 8m2 max dans le light, choisissez un flotteur de 80cm de large 
  • Si vous voulez naviguer avec 9 ou 10m2 dans le light, choisissez un flotteur de 90cm de large 
  • Si vous voulez naviguer avec 5m2 max dans le light, choisissez un flotteur de 70cm de large, une voile ultra légère et un pacemaker car il va falloir être (très) énergique .. mais c'est possible ;)

Bien sûr, ces valeurs sont indicatives pour un gabarit moyen possédant une très bonne technique et désirant naviguer entre 8 et 10 knt. Il est évident qu'un gabarit de 90kg devra toiler au moins 7.8m2 pour naviguer dans ces conditions.

Ce post vous a paru intéressant ou utile ? Retournez l'ascenseur en soutenant nos actions de développement du Windfoil

#WindFoil Posted in: Windfoil