Windfoil - Présentation et pré-test de l'AFS Wind 105

Swipe to the left
4 octobre 2017 2443 Views No comments

Objectif

L’AFS wind 2015 (qui a failli s'appeler AFS-R) est un foil en cours de développement chez Foil&Co dans une optique course. Contrairement à l’AFS2, on oublie l’accessibilité pour travailler sur UN point clé : les performances aux allures près et grand largue.

On le sait, pour aller vite en Windfoil, il faut pourvoir transmettre la puissance de la voile, et c’est le point le plus délicat. Il faut aussi assurer une excellente stabilité longitudinale et latérale (mais ça, Foil&Co sait faire !) pour permettre au pilote de se concentrer sur son objectif.

Aller vite suppose donc d’être calé, et donc

  • de pouvoir travailler à la contre gîte même dans le clapot. A la contre gîte, la composante de force dans l’axe du mat permet d’utiliser la portance de l’aile pour transformer une partie plus importante de la poussée vélique en vitesse
  • conserver la même efficacité hydrodynamique sous charge (efforts combinés de portance de l’aile, du cisaillement lié à la poussée de la voile, du moment de torsion apporté par la poussée des pieds)

Ces 2 contraintes conduisent à 2 points clés :

  • un mat suffisamment long pour naviguer vite y compris avec un angle de contre gîte important sans sortir l’aile de l’eau
  • un ensemble mat fuselage ultra rigide pour permettre aux plans porteurs de travailler dans les meilleures conditions … sans ajouter d’autres résultantes de force qui auraient tendance à bousculer le pilote, ou à contrer ses ‘ordres’ de pilotage

L’expérience confirme la pertinence de ces éléments puisque les foils les plus performants en course à l’heure actuelle sont les plus longs et raides (Starboard, F4, AFS).

Présentation

Foil&Co développe l’AFS wind 105 directement autour de ce concept : un mat long et raide en flexion et torsion, un fuselage raide en torsion , et une liaison mat / fuselage n’introduisant aucun jeu. Ce premier élément constitue le châssis, base de tout développement ultérieur d’aile et de stab.

Au cours de notre virée brestoise, nous avons testé 2 prototypes de la première brique de cet édifice : l’ensemble Mat Fuselage du Wind 105. Pour l’occasion, le foil utilisait les ailes et stab de l’AFS2. Le développement des ailes spécifiques race est également en cours.

Lors des 2 après midi sur l’eau, nous avons utilisé le châssis du wind 105 à la fois sur la RF81 et la RF91.

Premier test

Je ne proposerai pas cette fois un test très détaillé pour 2 raisons

  • l’AFS Wind 105 étant encore en cours de développement, je me dois de respecter un minimum de confidentialité sur le projet
  • nous n’avons testé que l’une des briques du foil (mat fuselage). Les premières sensations sont très prometteuses, mais c’est le test de l’ensemble qui sera parlant

De ces 2 après midi de navigation aux côté de Damien Leguen, je dirai juste que

  • le mat de 105 apporte vraiment un confort de navigation impressionnant dans la houle ou le clapot
  • cette configuration est bien plus technique à maîtriser que la version AFS2 .. en particulier lorsqu’il faut récupérer des erreurs de pilotage. C’est une configuration réservée à des pratiquants experts
  • la rigidité de l’ensemble est bluffante, ce qui est une prouesse sur un mat d’une telle longueur ! On est ici subjectivement plus rigide que la plupart des autres foils que nous avons testé, et qui avaient pourtant des mats bien plus courts
  • ça va vite … mais le pilote reste le principal éléments de performance : Damien m’a mis 3 ou 4 knt dans la vue en Vmax avec le même matos, comme quoi « l’habit ne fait pas le moine »
  • … je me languis de remonter dessus dans sa configuration définitive

Conclusion

Pour la première sortie nationale du prototype de l’AFS Wind 105 ... Victoire de Julien Quentel à la Transrade 2017

Pour la première sortie en course Internationale du prototype de l’AFS Wind 105 … victoire à Sylt de Julien Quentel devant Kornum, Vonk et Bontemps.

L'AFS Wind 105 est aussi le détenteur des 3 meilleurs runs (aussi bien Vmax que V500) sur la base de vitesse de Brest. (Julien, Damien, Bruno) : http://www.basevitessebrest.com/resultat.html (catégorie windfoil).

Et pourtant, le modèle n’est pas encore finalisé, et Julien utilisait notamment des ailes de freeride ... Ca promet !!

Ce post vous a paru intéressant ou utile ? Retournez l'ascenseur en soutenant nos actions de développement du Windfoil