Windfoil - Horue Eco 121 - Le test

Swipe to the left
Windfoil - Horue Eco 121 - Le test
21 août 2017 1691 Views 2 comments

A l’occasion de notre WE conviviale Windfoil à Serre-Ponçon, Philippe Caneri avait mis à disposition la Eco 121 première de série. Cette board a pour vocation de compléter le foil H10Evo (sortie prévue en Sept) dans un pack Board + Foil qui sera proposé autour de 2000€. Cela en fera le pack le plus accessible du marché.

Conditions du test

Lac de Serre Ponçon

Vent : 15knt environ

Flotteur : Horue Eco 121

Foil : Vini LW

Voile : Horue Swart 5.0

Mat : Reptile Python 100

Présentation

Avouons que la Eco 121 a de loin un outline assez proche de la Tiny. Même si le shape est différent, le lien de parenté est assez évident. Nous n’avions pas de tiny 120 pour faire une comparaison board à bord.

En terme de construction, la Eco n’est cette fois plus une full carbone, mais un sandwich PVC / verre avec renfort carbone. Dans les mains, elle est un peu plus lourde mais cela reste très raisonnable. Décidément, Flika maîtrise les clés d’une construction solide et légère.

En dehors de la construction, la présentation est identique avec les mêmes pads / straps … et le même système d’inserts de strap en inox. Ce système garanti une très bonne durée dans le temps en cas de vissage / dévissage réguliers, mais attention à bien travailler dans l’axe car il est très facile de foirer un insert … donc du doigté et pas de précipitation.

Sur l’eau

A défaut de disponibilité du H10 Evo, nous avons testé la Eco avec le Vini.

A l’arrêt, les 120L sont bien là, et même si c’est court devant, la largeur permet de relever le gréement au tire veille sans galèrer (je fais 78kg). L’antidérappant est excellent, un point aussi rassurant quand ça bouge un peu.

Au pumping, la planche prend rapidement de la vitesse en offrant peu de trainée. En comparaison avec nos planches de 85cm de large, on force bien moins ici. La largeur sous le pied arrière sera malgré tout largement suffisante pour gérer un foil typé freeride (comme le Vini, et certainement le H10).

Malgré le poids un peu plus important de la planche, et ma petite voile (5m2 dans 15knt de vent) le décollage est rapide … il faut dire que la Swart a du jus à revendre !

Une fois en l’air, on a un équilibre plus pied arrière qu’avec la tiny. Ce sera rassurant pour les débutants car tous ont tendance à se mettre un peu trop en arrière. Pour nous qui sommes habitué à l’équilibre parfait du couple Viny / Tiny, c’est un peu moins agréable, mais absolument pas ingérable (on a vu 1000 fois pire !!!). Il faut juste garder toujours plus de pression sous le pied arrière sous peine de re-poser immédiatement. Ceci est peut être lié au poids un peu plus important de la planche, qui n’est plus entièrement compensé par l’effet déporteur du stab. Gageons que Philippe aura prévu un peu plus d’effet déporteur sur le H10Evo pour rééquilibrer tout ça.

Même si d’apparence les planches sont quasi identiques, j’ai subjectivement préféré le plan de pont de l’Eco à celui de la tiny sous le pied arrière … peut être le placement des straps, ou peut être juste ma mémoire qui me joue un tour. Toujours est-il qu’on est parfaitement posé sur cette Eco 121.

En terme de contrôle, le foil Viny reste fidèle à lui même monté sous l’éco : ultra maniable et joueur, souple et dynamique, mais nécessitant une conduite douce et une position relativement verticale. On gère l’équilibre et on laisse glisser. La contre gîte, le cap à outrance et la vitesse, c’est pas son truc, alors on ne l’achètera pas pour cela.

Lors des touchettes par l’avant, et comme la tiny, l’éco s’en sort très bien avec très peu d’effet de scussion. L’arrière également glisse sans trop freiner grâce à sa largeur contenue. Par contre, compte tenu de cette largeur sous le pied arrière, l’Eco sera à privilégier avec des foils freeride pas trop puissants (Vini, H10, Slingshot, Mako, Aeromod) car on n’aura absolument pas le bras de levier nécessaire pour exploiter correctement des AFS2, Starboard, F4, Zeeko, Pryde AL ou autre Select .. un point important à avoir en tête en fonction de direction que l'on souhaite prendre.

Conclusion

Avec cette Eco, Horue prépare un pack premier prix alléchant .. à condition que le H10 tienne ses promesses, et que vous cherchiez un foil type freeride (navigation assez droite et allure travers privilégiée). En tout cas, côté flotteur, le contrat est rempli et la différence avec la Tiny 120 est finalement assez ténue. A 2000eur l’ensemble, et compte tenu du plaisir apporté par un flotteur dédié, l’option du vieux flotteur recyclé va devenir de moins en moins intéressante.

Ce post vous a paru intéressant ou utile ? Retournez l'ascenseur en soutenant nos actions de développement du Windfoil

Erwan 24 septembre 2018 at 10:34
Bonjour, Avez vous testé la planche avec un aileron. Je cherche une planche unique freeride sportive et foil, pensez vous qu’elle soit adaptée ? Merci
Eric COLLARD 24 septembre 2018 at 10:34
Bonjour Non, testé en foil uniquement. Par contre, j'ai testé plusieurs fois la tiny avec aileron et comme c'est à 95% de même shape ... C'est une bonne planche de freeride ... pas forcément sportive par contre : plutôt cool