SKi - test du Nordica Doberman GS Fis Master 2019

Swipe to the left
SKi - test du Nordica Doberman GS Fis Master 2019
3 février 2019 33 Views

A l'occasion des skis-test multimarque 2019-2020, nous avons eu l'occasion de tester et de comparer 3 skis typés GS : le Dynastar GS Factory, le Nordica Doberman GS Fis Master, et le Rossignol GS Master.

Les 3 modèles étaient très franchement différents en tout point, mais l'un d'eux s'est démarqué très largement : le Nordica. Sans m'étendre sur les 2 autres, disons simplement que le Dynastar m'a apparu comme un ski certainement très perfromant mais je lui ai trouvé un comportement sans surprise pour un ski de GS fis. Pour ce qui est du Rossignol, il ne combat pas dans la même catégorie : plus accessible pour une cible plus "grand public", ses perfomances sont bien évidement nettement en retrait par rapport aux 2 autres.

Avant de parler du Doberman, un petit point sur les termes que j'utilise pour que vous compreniez mon propos. 

  • Effet de spatule : j'appelle "Effet de spatule" l'effet provoqué par la spatule qui vient guider l'avant du ski pour initier le virage coupé . Il est souvent très marqué sur un ski de slalom et peu sur u ski de GS
  • Effet de rail :  j'appelle "Effet de rail" la sensation que l'on a lorsque le ski glisse sur sa carre sans aucun dérapage, et en offrant un appui très solide sous le pied
  • Stabilité : j'appelle "stabilité d'un ski" sa capacité à garder sa ligne une fois en prise sur la carre. Au contraire, un ski instable va avoir du mal à rester sur sa trajectoire, et va osciller autour de cette trajectoire

Après cette petite disgrétion, revenons en à notre Nordica Doberman GS Fis Master (testé en 185).

Lorsque l'on teste des skis de GS Fis dit "master" (dont le rayon tourne autour de 24-26m au lieu des 30m d'un Fis adulte), on a souvent :

  • soit des skis offrant un effet de spatule plus marqué que la moyenne, mais une stabilité moindre
  • soit des skis ultra stables, avec un gros effet de rail, mais qui demandent plus d'implication technique pour les emmener où l'on veut

Avec le Nordica, j'ai été supris par la facilité et la maniabilité qu'il offrait, malgré une stabilité et un effet de rail exemplaires. En décortiquant son comportement, l'effet de spatule n'est pourant pas beaucoup plus marqué que la plupart des skis GS fis, mais il m'est apparu plus facile à manier, comme si il avait moins d'inertie.

Le test a été réalisé sur une piste en mauvais état (revêtement aléatoire mélant neige, dure, verglas, accumulation de neige molle, bosses et mouvements de terrain) et relativement encombrée. Il fallait donc pouvoir réagir facilement pour changer de trajectoire. A ce jeu, et en comparaison avec les Rossignol et Dynastar, le Nordica a fait une grosse différence avec 

  • une accroche (la meilleure des 3) et un effet de rail impressionnant, qui donne une impression de sécurité, et qui donne envie d'accélérer toujours plus
  • une facilité à corriger la trajectoire, notamment par une mise en dérive facile à contrôler et très efficace

Au final, le Nordica donne plus de plaisir, donne plus confiance, et permet d'aller plus vite en toute maîtrise ... une grande réussite ! Avec l'essort commercial des skis tout-terrain et de freeride, on oublie trop souvent que les skis de piste continuent à progresser .. pour certains. Même si un GS Fis Master est loin d'être un skis accessible à tous, ce type de concentré de technologie est une belle illustration des progrès faits ces dernières années.

Nordica Dobermann GS master fis

Posted in: Ski