Notre sélection skis 2020-2021

Swipe to the left
Notre sélection skis 2020-2021
7 novembre 2020 81 Views

Comme tous les ans, l'une de nos dates clés de la saison est le SKI TEST Pro. A cette occasion, nous pouvons, sur plusieurs jours,  tester sur un même site et dans les mêmes conditions l’essentiel des modèles du marché. Avec l’habitude (on fait ça tous les ans), cela nous permet d'identifier les caractéristiques clés de chaque produit.

J'avais pris l'habitude de publier l'ensemble de nos compte-rendus de test, mais cela crée régulièrement des tensions avec certains fournisseurs qui apprécient mal nos remaques. Cette fois, je vais donc juste dévoiler notre sélection, c'est à dire les modèles qui nous ont parus les plus intéressant dans chaque catégorie programme / prix. Je m'abstiendrai donc de commenter les performances des nombreux modèles que nous avons jugé moyens voir pire.

Pour chaque catégorie, nous proposons 2 alternatives : une gamme "access" et une gamme "technique"

  • La gamme access s'adresse à des skieurs occasionnels qui ont, soit un niveau technique moyen (niveau 1 et 2), soit une condition physique limitée par un manque de pratique sportive régulière.
  • La gamme technique s'adresse à des skieurs de bon à très bon niveau technique (niveau 3 et 4), ou ayant une condition physique de sportif.

Skis homme piste

Gamme access

Fischer RC ONE 78 GT

La recherche d'un ski de piste sans défaut à moins de 600€ est devenue de plus en plus compliquée ces dernières années. Autant le dire, et malgré de nombreux tests nous n'en avons trouvé qu'un seul cette année: le RC One 78GT 2021. Cela nous parait sidérent, mais dans cette gamme de prix, pratiquement aucune autre marque n'est capable de proposer un paire de ski avec laquelle ont peut skier sereinement dans toutes les conditions, du mou avec neige fraiche sur la piste au verglacé. Le 78GT (au contraire du 74 que l'on évitera) offre la sécurité d'une conduite seine et équilibrée, une possibilité de réaliser très correctement un virage coupé, tout comme un joli contrôle en conduite dérapée. La transition du coupé au glissé-dérappé est progressive, et le ski ne marque pas et ne gratonne pas sur les appuis. En mode petits virages, le 78GT propose suffisment de légèreté et de dynamisme pour enchainer facilement , même sans un niveau technique important ... bref, tous les signes d'une conception bien réalisée, avec un bel équilibre entre rigidité en torsion et en flexion. Cerise sur la gateau, on trouvera facilement ce ski en dessous de la barre des 500eur avec la petite remise qui va bien. 

Gamme technique

Virage court

La gamme piste technique virage court s'adresse à tous ceux qui acceptent de dépenser un peu plus que sur la gamme access, et qui aiment enchainer sans cesse des virages très courts en virage coupé. Ces skis sont issus du développement des skis de Slalom, et s'utilisent dans la très grande majorité des cas dans une taille unique : 1m65. Leur avantage : une maniabilité et un dynamisme imbattable, l'accroche sur la neige dure en prime. Leur inconvénient : un net manque de stabilité (ça bouge et ça cherche sa direction) dès que l'on sort du petit virage et que l'on prend de la vitesse. 

Suite à nos tests, nous avons sélectionné 2 modèles complémentaires :

  • le Fischer RC4 SC Pro qui s'adressera aux skieurs les moins techniques, sportifs et aguerris grace à sa souplesse et sa tolérence. 
  • le Volkl Racetiger SL Pro qui s'adressera aux skieurs plus physiques et sportifs grace à une dynamique et une solidité supérieure. Sa relance est plus fluide en cas de ski agressif car le ski se déforme moins sur les appuis marqués. 

Dans les 2 cas, nous avons pris de soin de tester et de sélectionner des versions plus rares de ces 2 modèles, dont la fixation est montée non pas sur une plaque location qui constitue le modèle standard largement répandu (avec réglage rapide) mais vissée sur une vraie plaque en dur. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette option fait toute la différence car en ôtant tout le jeux entre la fixation et le ski, les ordres que vous donnez au ski sont immédiats et directs, ce qui facilite énormément le contrôle du ski. En testant les 2 versions, on n'a pas l'impression d'être sur le même ski.

Virage long

La gamme piste technique virage long s'adresse à tous ceux qui acceptent de dépenser un peu plus que sur la gamme access, et qui aiment cruiser sur la piste en grands virages. Traditionnellement, cette gamme de ski est beaucoup moins vendue que les skis typés Slalom (virage court) car la plupart des skieurs angoissent de ne pas tourner assez facilement. Cette crainte provient de 2 éléments : le rayon des skis annoncé au dela de 20m (les non-connaisseurs imaginent que l'on ne peux pas tourner à moins de 20m), et la taille qui se choisit entre sa taille et sa taille +15cm ... là où beaucoup ne veulent (malheureusement) skier qu'avec des skis plus court qu'eux.

Dans les faits, lorsque l'on fait tester à des clients des skis de SL et des skis de GS (en restant sur du ski grand public, on ne parle pas de skis de course), 80% d'entre eux optent pour le GS ! Ah .. les idées reçues ont la vie dure ...

Suite à nos tests, nous avons sélectionné 3 modèles complémentaires :

  • Le Nordica Doberman GSM : je commence par mon préféré ! Un subtile mélange entre efficacité, précision chirurgicale de la conduite, solidité des appuis et tolérence. Idéal pour les très bon skieurs ayant un physique un mimnimum sportif (cf mon compre renu de test sur la version précédente).
  • Le Fischer RC4 RC Pro : le RC est clairement le plus facile des skis de GS grand public que nous avons testé cette année. Sa conduite précise et légère permet d'en faire un peu ce que l'on veut, et son contrôle permet de skier à n'importe quelle vitesse en restant confiant. LE ski pour les amateurs de cruising qui n'ont pas le physique et la technique pour maîtriser le GSM
  • Le Dynastar Speed Master : très belle évolution cette année pour le Speed Master, qui reprend de la performance après quelques années où elles s'étaient dégradées petit à petit. Très stable et précis, c'est un excellent ski expert pour ceux qui aiment skier vite. Un peu pus exclusif que le GSM et un peu moins polyvalent (notemment lorsque les conditions sont moins bonnes ... neige moins dure), c'est notre jocker "Made In France"

Virage moyen

Cette catégorie, plutôt récente, a été lancée il y a quelques année avec un ski de chez Atomic : le Redster Doubledeck XT. Les autres marques ont mis du temps à suivre, mais on a vu quelques belles tentatives avec les versions courtes (175) du Rossignol GS Master ou le superbe Fischer The Curve Curvbooster il y a 3 ans. Ici, le cahier des charges est simple : toutes les performances d'un vrai ski de course, avec un rayon intermédiaire entre un SL FIS (12m) et un GS FIS (30m).

Suite à nos tests, nous avons sélectionné 4 modèles complémentaires :

  • Fischer RC4 CT : pas de chichi pour le CT. C'est directement le ski conçu pour les épreuves dites "City Event" (d'où le CT) organisées pour le top 20 de la coupe du monde. Ce format de GS parallèle en ville avec des sauts nécessite des skis avec des rayons plus courts que le GS FIS, mais pas de concessions sur les perf : c'est fait pour marquer des appuis puissants et précis sur la glace vive. C'est lourd, physique, mais tellement bon !!
  • Head iRace Pro : Même brief que pour le CT, en un poil moins agressif. Pour des skieurs qui ont de bonnes jambes quand même.
  • Stockli Laser WRT : Avec le WRT, la marque Suisse ré-invente un ski City Event à la sauce Stockli, c'est à dire la main de fer dans un gant de velour. Moins violent, moins vif, et plus progressif, mais tout aussi mordant ... le toucher de neige en plus, et toujours la capacité à tourner aussi facilement court que long.  
  • Atomic Redster X9 : descendant du Redster XT original, le X9 a été revu pour offirir un visage plus civilisé. Dans notre sélection, c'est le plus accessible et tolérent de cette catégorie. Il n'en reste pas moins très efficace dasn de nombreuses conditions. Sa seule limite : la neige trop molle 

Skis homme all-mountain

Même si nous sommes toujours peu favorable à l'explosion de ces gammes "à tout faire" (ou "mouton à 5 pattes", comme vous voulez), nous avons sélectionné les quelques rares skis qui, à nos yeux, essayent de tout faire sans défauts majeurs. 

Gamme access

Dans cette gamme all-moutain access, nous avons regroupé des skis tout-terrain qui peuvent être skiés par tout le monde, et en particulier par les bons skieurs qui n'ont pas une pratique intensive, ni un physique de sportif. Le cahier des charges est d'avoir une tenue et une conduite correcte sur le dur, et à la fois un coté faciliant dans la neige fraiche (avec un fond dur de préférence ... c'est à dire pour des bords de piste).

Suite à nos tests, nous avons sélectionné 4 modèles complémentaires :

  • Volkl kendo 88 : le kendo, c'est un peu le couteau suisse made in germany. Accessible mais précis, suffisament léger et vif pour plaire à tous : du skieur moyen à l'expert qui manque un peu de physique, il ne décevera personne. Sa seule limite est la vitesse soutenue où il est moins à l'aise car ile demande à être skier en souplesse.
  • Stockli Stromrider 88 : avec le Stom 88, on entre dans une autre dimension ! Comme tous les skis de la marque helvétique, on les reconnaitrait entre mille une fois aux pieds grâce à un toucher de neige indescriptible tant il est plaisant. Dans la gamme Stockli, le 88, c'est le ski de cruising luxe du bon père de famille sportif en version tout confort. C'est la Mercedes du ski : y en a sous le pied, mais c'est toujours en contrôle et en confort (tout au contraire du 95 qui est nettement plus sportif)
  • Head Kore 93 : le Kore, c'est un peu le cas particulier de notre sélection. Il n'aurait pas dû y figurer au départ car nous l'avions trouvé un peu trop juste sur le plan technique sur le dur, par manque d'accroche et de précision. Par contre, il nous a agréablement surpris par sa conduite facilitante dans les conditions défoncées ... là où on se fait un peu secouer avec tous les autres. Ca l'a sauvé et on retiendra sa légèreté et ce côté ami du skieur à condition de ne pas vouloir l'amener le jour où c'est carrelage sur la piste (au risque de s'en faire un ennemi).
  • Vokl Mantra M5 96 : le mantra actuel n'a plus que le nom en commun avec le Mantra que tout le monde a connu il y a 5 ans. Plus alpin et beaoucoup plus accessible, il reste intéressant par sa portance étonnante dans la poudreuse pour un ski qui ne fait "que" 96mm au patin. Pour tout le reste, on oublie l'ancien Mantra exclusif avec sa conduite puissante et précise (pour les nostalgiques de ce modèle, passer sur le Bliszzard Bonafide). Cette fois, c'est plus pivotant et maniable, mais la conduite et moins précise et le confort un peu plus spartiate dans les mauvaises conditions. A contrario, on y gagne un ski bien moins physique et skiable par tous.

Gamme technique

Cette fois, on monte d'un cran en terme d'exigence technique et physique, mais on entre dans le cercle fermé des skis all-mountain qui peuvent s'aligner sans rougir aux côté des skis 100% piste haut de gamme. Bien sûr, on n'aura pas la même vivacité, mais une fois calés sur la carre, ils sont capables de conduire une courbe avec prévision en découpant la glace si ils sont affûtés correctement. Pour autant, leur largeur leur permettra de rester agréable à skier dans la neige molle, là où leurs cousins étroits auront tendance à encrer dans les tas de neige.

Suite à nos tests, nous avons sélectionné 3 modèles complémentaires :

  • Le Fischer RC One 86GT, c'est toutes les qualités du 78GT en version superlative.  Plus puissant, imperturbable à grande vitesse, plus précis, solide sur le dur. Que demander de plus ? Peut être le look, et un soupçon de fluidité en plus ...
  • Avec le Blizzard Brahma 88, on retrouve un modèle iconique de la marque depuis des années. Très semblable en feeling au Fischer RC One 86GT, il se démarque par une sportivité encore supérieure. Il a pour lui ce soupçon de fluidité en plus qui pourrait manquer au Fischer à condition de le choisir long (au moins sa taille), mais il est aussi un peu plus lourd et physique. Ce sera le choix de ceux qui ont des bonnes jambes, et un niveau d'exigence important.
  • Le Stockli Stormrider 95, c'est le vaisseau amiral de la marque ! Si toute la gamme se caractérise par le terme "main de fer dans un gant de velour", ici le velour est moins épais. La sportivité n'est plus cachée, et le ski s'adresse aux vrais skieurs qui veulent le toucher de niege Stockli dans un ski solide, précis et puissant. Le digne héritier des fameux DP Pro. 

Skis homme freeride

Dans la gamme freeride, et en observant les préoccupations de nos clients, on a choisi cette année d'intégrer 2 visages de la pratique : une pratique 100% poudre (en gros, c'est une 2eme paire de ski) et une pratique "mouton à 9 pattes" (j'ai un ski pour faire de la peuf, de la free-rando, de la piste à vitesse modérée en famille, et du freestyle avec les potes). Cette dernière demande devient de plus en plus fréquente et c'est toujours un casse tête pour trouver la bonne option : on a donc passé pas mal de temps à tester et re-tester pour trouver quelques perles rares. 

Commençons par la première catégorie qui est plus facile à remplir. Nous y avons intégré 2 skis très différents :

  • le DPS Wailer 112RP Foundation (RP pour Resort Pow) : On en présente plus ce ski qui a dû gagner au fur et à mesure des années toutes les distinctions qui doivent exister dans le monde du ski. Au delà du palmares, il reste fidèle à sa devise : 100% plaisir, et pourtant facile et performant. Il tourne en bougeant une oreille même à basse vitesse, à tel point que vous ne voudrez plus sortir de la forêt, histoire d'explorer tous les cm2 de neige encore vierge ou les autres n'ont pas encore réussi à passer. Pour autant, vous ne serez jamais en galère si il faut aller tailler 2 courbes sur piste ou decendre un mur de bosses pour rejoindre le prochain champ de poudre.
  • Le Dynastar M-Free 118 tranche avec le DPS. Le modèle développé par Richard Permin ne fait pas dans la dentelle et s'adresse aux vrais skieurs qui mettent de l'intensité dans leur ride. Celui là, il aime la vitesse et sa stabilité est redoutable : c'est une machine à avaler du dénivelé, mais il faut les jambes et le cardio.
  • Le Faction prodigy 3.0 Collab est le plus ludique et léger de notre sélection. Nous avons adoré son côté très accessible dans la neige légère, et son côté confortable dans la trafolle ... à condition de le prendre assez long. Sur la piste, ils sont moins efficaces que le DPS, mais ce n'est pas là qu'on les attendaient et ils font malgré tout le job. C'est un ski iédal pour du freeride en mode "je saute partout " ... et on en pas passer sous slience son look qui peut presque être un motif de choix à part entière (puisque le reste fonctionnne) !

Dans la catégorie mouton à 9 pattes (eh oui, ça commence à faire beaucoup), on a sélectionné

  • Le Blizzard Ruslter 10, c'est encore une fois un véritable couteau suisse. Suffisament solide pour tailler des courbes sur piste à grande vitesse (moins précis que le bonafide), suffisament maniable pour skier avec les enfants, suffisament joueur dans la peuf pour slalomer entre les arbres (moins que les deux DPS tout de même), suffisament léger pour être monté en rando, ce Rustler ne manque pas d'atouts !
  • Le Blizzard Bonafide, c'est l'autre visage de Blizzard : plus sérieux, plus alpin, il est fait pour tailler des courbes sur la piste avec précision et une conduite impeccable, comme le fût le Volkl Mantra il y a quelques années. Pour autant, il reste accessible et pas lourd sous les pieds. Ses limites : un peu plus physique si on va très vite sur la piste, un peu moins maniable que le Rustler (sur piste et en poudre où il lui faut un peu plus d'espace pour s'exprimer), et un peu plus lourd monté en free-rando.
  • DPS Wailer 112 RP Alchemist : Dans la catégorie à 9 pattes, on ne pouvait pas ne pas dégainer une nouvelle fois le DPS, mais en version Alchemist cette fois. Evidemment, toutes les qualités du DPS, associées à un poids ultra light grâce à la construction 100% prepreg carbone, on a un client idéal pour la free-rando en mode peuf. Mention spéciale pour la nouvelle construction 2021 qui améliore encore l'absorption des vibrations sur le dur. Ses limites : le Wailer 112 n'est évidement pas fait pour dévaler les pistes bien béton à Mach 12 ... vous risqueriez d'y laisser votre dentier.
  • DPS Wailer 110 C2 Alchemist : Pour tous ceux qui trouveraient le 112 un peu trop facile, le 110 propose une alternative plus alpine et plus solide. C'est évidemment plus stable à vitesse soutenue, mais plus physique et plus technique : le DPS des skieurs sportifs qui qiment bien avaler de la distance. 

Skis homme freestyle

Je dois avouer que n'étant pas spécialiste du domaine, je me suis fait aider dans ce choix par des skieurs habitués à cette catégorie de ski. Je me suis juste contenté de les skier pour valider leur côté accessible sur piste.

.. and the winner is : le Faction Prodigy 2.0. Aussi ludique que dynamique, c'est un jouet accessible, léger et diablement efficace pour jumper partout et repalquer un peu tout. Au côté de son cousin le Candide 2.0, le prodigy offre un visage plus polyvalent qui lui confère une meilleur directivité sur piste, et un comportement plus rassurant à vitesse elevée (parceque que tout le monde n'a pas le niveau et l'assurance de Candide Thovex).

Skis femme piste

Quand il s'agit de tester des skis femme, les choses ne sont pas roses ... contrairement à ce que l'on aurait pu attendre. A chaque ski test, ma petite équipe fait le tour des stands, et se fait happer par chaque marque pour tester soit-disant "le skis le plus léger du marché". D'une part il faudra m'expliquer comment chaque ski peut être le plus léger ... y a anguille sous roche. D'autre part, après avoir testé en long et en large une tonne de skis légers (!), je les entend maintenant entrer sur les stands et devencer les propositions en demandant : "vous avez quoi comme ski femme pas léger ?". 

Eh oui, tous ces skis légers, elles n'en peuvent plus ! Certes, c'est parfait pour marcher dans la station en transportant ses propres skis en même temps que ceux des enfants, mais pour skier, c'est pas la même limonade. Avec les femeux skis légers, le contrôle du ski est souvent aléatoire (c'est pas rassurant), la conduite est floue (le ski fait un peu l'essui glace, et va un peu où il veut), le ski est difficile à contrôler sur le verglas. Tout ceci est un peu cher payé pour celle qui cherche avant tout à skier en sécurité en se faisant plaisir.

Pour nous, l'essentiel n'est donc pas le poids du ski sur la balance mais la sensation éprouvée en skiant. Et pour que l'alchimie fonctionne, il faut que le ski soit équilibré, qu'il offre une conduite de courbe seine et rassurante (ce qui passe par une accroche de bon niveau sur la carre). Lorque tout ceci ets réuni, je vous garantie que le ski ne parait pas lourd.

Dans la catégorie piste, on a sélectionné

  • Le Nordica Sentra S5 : ce petit bijou a été compliqué à trouver, mais nous avons mis le main sur un vrai ski qui tient la route, avec de la vie, tout en restant très maniable et vif. Il ravira les skieuses qui prévélégient une évolution à petite vitesse, avec de nombreux virages courts 
  • Le Nordica Atral 78 Ti est notre 2e option, avec une vocation à accompagner celles qui aime laisser filer un peu plus la vitesse. Le ski est moins maniable que le S5, mais plus stable et intuitif sur les courbes plus ouvertes. Grace à sa structure titanal, le contact ski-neige est agréable sans vibrations, et sans la sensation 'carton' des skis légers. 
  • Le Nordica Astral 84 Ti reste à nos yeux un ski de piste, même si sa largeur aurait pu nous inciter à le ranger dans la catégorie all-mountain. Pourtant, son comportement reste celui d'un ski de piste, et il rendra unqiuement la pratique plus agéable quand la neige est molle sur la piste ou sur les bords. Un peu plus solide que le 78, on le conseillera en priorité aux skieuses un peu plus lourdes 

Skis femme all mountain

Pour cette catégorie all-mountain femme, nous sommes resté sur des skis plutôt étroits, en adéquation avec le gabarit moyen de mesdames, et en partant du principe que l'on part ici sur une paire de ski unique pour tout faire.

Dans la catégorie, on a sélectionné 2 modèles complémentaires

  • Le Nordica Santa Ana 88 Ti nous a impressionné par ses performances sur la piste. Dans cette gamme, c'est plutôt rare pour être signalé. En mode petit hors piste (ou bord de piste), la portance est plutôt très bonne au regard de la largeur, et le rocker travaille parfaitement pour donner au ski ce qu'il faut de maniabilité.  
  • avec le Stockli Nela 80, on entre dans une autre dimension ! Comme tous les skis de la marque helvétique, on les reconnaitrait entre mille une fois aux pieds grâce à un toucher de neige indescriptible tant il est plaisant. Dans la gamme Stockli, le 80, c'est le ski de cruising luxe du bon père de famille sportif en version tout confort (euh... la bonne mère de famille en l'occurrence). C'est la Mercedes du ski : y en a sous le pied, mais c'est toujours en contrôle et en confort, avec un équilibre quasi parfait.

Ski femme freeride

Soyons honnète, les demandes en matière de ski freeride femme sont rares. Comme on ne voulait pas multiplier le choix, on a choisi 2 modèle uniquement, en misant sur un poids contenu, mais une efficacité sans faille. En choisissant les 2 DPS, on sais que pesonne ne sera déçu, même si le tarif s'en ressent. Le seul risque : faire une heureuse ! 

  • Le DPS Yvette 112, est identique au Wailer 112 (modèle homme) adapté en taille et rigidité. On en présente plus ce ski qui a dû gagner au fur et à mesure des années toutes les distinctions qui doivent exister dans le monde du ski. Au delà du palmares, il reste fidèle à sa devise : 100% plaisir, et pourtant facile et performant. Il tourne en bougeant une oreille même à basse vitesse, à tel point que vous ne voudrez plus sortir de la forêt, histoire d'explorer tous les cm2 de neige encore vierge ou les autres n'ont pas encore réussi à passer. Pour autant, vous ne serez jamais en galère si il faut aller tailler 2 courbes sur piste ou decendre un mur de bosses pour rejoindre le prochain champ de poudre.
  • Le DPS Zelda 106 est le modèle que nous conseillerons à celles qui veulent ajouter une option free-rando avec un ski un peu moins large, mais permettant quand même d'avoir cette facilité incroyable hors piste. 

Ski ado

Cela fait un bon moment qu'on ne sélectionnait plus de ski pour les enfants, considérant que l'investissement faisait fuire les parents qui ont peur de devoir les renouveler tous les ans. 

On reste sur cette ligne pour les plus petits en propsoant de la location saison jusqu'à 1m50. Au dessus, nous avons trouvé depuis l'an passé un modèle qui cochr pas mal de cases positives : le Dynastar Menace 90.

Son premier atout, c'est un noyau suffisament solide pour offrir une conduite correcte sur piste. Son 2e, c'est d'offirir un comprtement très joueur, et même de vraies capacités en mode freestyle. Sa largeur permet enfin de proposer une certaine polyvalence piste / hors piste .. et pour couronner le tout, on est en mesure de proposer un pack ski+fixations à moins de 360eur de 1m60 à 1m80

Voilà, si vous lisez ces lignes, c'est que vous êtes allé au bout de notre long travail de sélection, de test, et de rédaction. Nous espérons que ce travail consciencieux vous aura permis d'ouvrir des portes sur votre prochain choix de ski. Nous serons très heureux de compléter ceci avec un conseil plus personnalisé. Nous espérons aussi que ce travail ne servira pas juste à vous conforter dans un choix que vous finaliserez auprès de l'un des grands sites Internet. Sachez que l'existence des indépendants comme nous suppose une certaine prise de conscience d'une forme de citoyenneté et de responsabilité des consommateurs. Sans une inflexion rapide des habitudes, vous n'aurez très vite plus qu'à choisir entre 1 ou 2 acteurs en ligne, sachant qu'il sont en train de se regrouper pour maitriser l'intégralité du marché. A vous de voir quel paysage vous voulez d'ici très peu de temps, les cartes sont dans vos mains. 

Nous vous invitons à découvrir comment garder votre indépendance de choix

Posted in: Ski