Le carving ou virage coupé

Swipe to the left
7 août 2012 22364 Views

L'évolution technique du matériel de ski a permis une évolution fondamentale dans la pratique du ski. Le point le plus marquant de cette évolution est le changement de le technique utilisée pour tourner en ski. On passe ainsi du virage dit "virage parallèle" au virage dit "virage coupé".

  • Le "virage parallèle" (que nous appellerons aussi virage traditionnel), est fondé sur l'utilisation du dérapage de la partie arrière du ski pour changer de direction. L'importance du dérapage qui s'ensuit dépend de son niveau technique. Les débutants mettent carrément les skis en travers et attendent passivement le changement de direction, alors que les skieurs avancés s'appliquent à maintenir le dérapage le plus faible possible en guidant les skis. Mais dans tous les cas les spatules suivent une trajectoire plus serrée que celle de l'arrière des skis. Le rayon du virage se laisse adapter à chaque instant par un simple mouvement de rotation. Le dérapage est initié par un allègement des skis lors de la phase d'extension du corps après le fameux "planté du bâton".
  • Le "virage coupé" (appelé aussi CARVING) est fondé, lui, sur un changement de direction sans dérapage. Cela est dû au fait que la ligne de contact des skis sur le sol est un arc de cercle. Lorsque chaque point du ski passe exactement au même endroit, les traces imprimées dans la neige sont très fines, comme sous l'effet d'une lame incurvée.

Description simplifiée

Si l'on observe le traces laissées dans la neige par les 2 techniques, les choses paraissent assez évidentes

13 août 2015 14:40:42Détail sur le comportement du ski de carving

Si l'on regarde de plus près ce qu'il se passe lorsque l'on utilise un ski parabolique, on observe facilement que la courbe dans laquelle s'inscrit le ski résulte d'une flexion de celui-ci. Plus l'angle de prise de carre est importante, plus le rayon de courbe sera serré.

13 août 2015 12:33:14

13 août 2015 14:30:14

Et si l'on parlait de plaisir ?

Vous me direz, pourquoi tout ça ? Et bien tout simplement pour plus de plaisir. Pour simplifier, disons qu'utiliser un ski parabolique sans changer de technique revient à faire 10% du chemin entre les sensations épourvées sur un ski droit et le potentiel offert par un ski parabolique.

  1. La technique associée au ski droit (non parabolique)
  2. Ski parabolique utilisé avec une technique traditionnelle (effet du ski court parabolique sur le virage parallèle)
  3. Virage coupé en grand courbe avec dérive (ce que 90% des skieurs appellent le carving)
  4. Virage coupé complet en bascule (l'épaule dans la neige : le graal des skieurs qui disent faire du carving)
  5. Virage coupé court en angulation (la base du virage utilisé en slalom spécial)
  6. Virage coupé type GS : le vrai virage coupé de compétition (dans les 3 phases du virage, maîtrise de l'inclinaison, de l'angulation, des équilibres avant/arrière, des rotations, des répartitions de pression ski intérieur et extérieur, de l'accélération du ski)

Vous voyez, il y a de quoi faire, et le potentiel d'évolution et de plaisir est énorme . Au passage, pensez aux écoles de ski qui vous aiderons à franchir les étapes !

#Conseil Posted in: Ski