17° Forward Lean Angle sur une Nordica Strider

Swipe to the left
17° Forward Lean Angle sur une Nordica Strider
15 février 2019 74 Views

Contexte 

Passionné de freeride, et habitué à skier du large dans la peuf, j'ai mis beaucoup de temps à comprendre pourquoi je n'étais jamais à l'aise avec des chaussures de rando. 

C'est en testant une chaussure grand public sur piste que j'ai compris. J'ai en effet retrouvé les mêmes mauvaises sensations, alors que la chaussure n'avait rien de léger ou de trop souple. J'avais la même impression de devoir forcer pour mettre de l'appui sur l'avant du ski , ou mettre de l'angle ... quelque chose de pas naturel en somme. Même dans la conduite de courbe, j'avais du mal à caler le ski, et à utiliser mon poids pour cintrer le ski. En analysant les choses, j'ai compris que cela venait de l'angulation du colier de la chaussure ... que je nommerai FLA (Forward Lean Angle) dans la suite : là ou j'ai entre 17 et 18° sur mes chaussures de tous les jours (Atomic Redster Pro), on est à 11 ou 12° sur la plupart des chaussures grand public ou rando.

J'ai alors passé un moment à analyser les différentes chaussures, pour comprendre au final qu'en dehors des chaussures racing, toutes s'étaient redressées au fur et à mesure des années. D'après les marques, c'est pour moins fatiguer les quadriceps des skieurs occasionnels. Allez comprendre pourquoi c'est la même chose sur une chaussure en 130 de flex à 500€ (pour skieur occasionel ???) !!! 

A force de remarques de notre part, certaines rares marques bougent et proposent un réglage du FLA ... comme par exemple avec le PowerShift Atomic (11, 15, 17°). Par contre, dans le domaine de la rando et de la free-rando .. pas d'avancé de ce côté. Il faut dire que lorsque l'on skie avec du 75 au patin, pas besoin de mettre de la pression sur la spatule ! En free-rando, avec des 110 au patin, les choses ne sont pas les mêmes, et je voulais définitivemnt exploiter mes DPS Wailer 106 comme je le faisais avec les redster.

Premières pistes

J'ai commencé par faire un essai sur la scarpa freedom SL, qui dispose d'un petit réglage de FLA (en déplaçant le point d'attache du verrrouillage). A l'usage, d'une part le réglage reste trop limité, et d'autre part, cette chaussure étroite me broie l'avant du pied. J'ai eu beau tirer dessus, le grillamid (très limité en déformation) ne m'a pas permis d'avoir un confort décent vu mon pied large.

J'ai donc pris le problème à l'inverse en choisissant une chaussure facilement déformable : la Nordica Strider. Après 2 ou 3 coup de verin, la chaussure fitait parfaitement mon avant pied. Il restait à gérer le problème du FLA, mais j'avais déjà ma petite idée.

Ma première démarche a été de discuter en 2018 avec les représentants de Nordica en France (services commercial, course et promo)  pour savoir si ils avaient identifié de problème, et éventuellement une amorce de solution. La réponse est assez édifiante : "comment, y a un problème ? Tu n'as qu'à prendre un flex plus bas". Quand je fais du télémark, je prends une chaussure de télémark, pas de rando, donc réponse non satisfaisante. Même question début 2019, et réponse qui a évolué : "pour 2020, on envisage de proposer un FLA un peu plus prononcé." ... bon, déjà ils ont identifié la demande, mais 2 ans pour modifier un angle, ils sont gentils, on va de débrouiller tout seul :)

Customisation de la Strider

En démontant la Strider, on voit rapidement que le FLA de la Strider en mode ski est donné par la longueur de la tige de verrouillage, et plus exactement à la position des trous sur cette tige. La solution est simple : remplacer la tige par une version plus longue. Voici la chaussure une fois la tige retirée (en chassant la goupille) :

tige de verrouillage

En rendant visite à mon quincailler préféré, j'ai trouvé des pièces quasi similaires (carré de 7), précécoupées, et même déjà percées ... tiens tiens, comme c'est curieux. On dirai que le concepteur de la Srider s'est servi de cette pièce qui relie habituellement les 2 poignées d'une serrure de porte-fenêtre ... 2eur pièce quand même =;) ... trop facile !

Sur la photo ci dessous, on voit de gauche à droite : la tige du quincailler recoupée, la tige d'origine Nordica, la tige du quincailler brute

tige de verrouillage

A partir de là, c'est tout simple : je recoupe légèrement les tiges pour le pas brider l'amplitude dans le mouvement de marche (sinon, ça bute sur le haut du logement dans la chaussure), puis je remonte le tout.

tige de verrouillage

Comme j'ai laissé 2 trous sur la tige, j'ai même un réglage de l'angle en fonction du trou sur lequel on verrouille la chaussure ... cela va permettre de tester l'angle idéal. Au premier trou je suis autour de 14°, et au suivant environ 18°. Sur la photo ci dessous, on voit nettement la différence entre les 2 réglages.

tige de verrouillage

Pour rendre les montages / démontages plus faciles dans cette phase de test, je fini par emplacer le petit axe qui retient le bas de la tige de verrouillage par une vis M4 avec écrou Nylstop.

tige de verrouillage

Conclusion

Avec un peu d'huile de coude, il m'a finalement été assez facile de tranformer une chaussure de freerando pour lui donner le même FLA qu'une chaussure de course. En fonction des modèles, ça peut être plus ou moins facile, mais le jeu en vaut la chandelle.

Si vous avez un minimum du niveau en ski et l'habitude de skier avec des chaussures autour de 15 ou 18 en FLA, faites la modif et vous serez bluffé par l'aisance et le confort que vous allez gagner sur vos skis larges de free-rando. Fini la sensation de skier à cul ;)