FAQ WINGFOIL

Swipe to the left
27 novembre 2020 42 Views No comments

Est ce facile ?

OUI mais…

L’utilisation de la voile peut être une formalité. De part sa légèreté, le positionnement au vent de l’aile est complètement intuitif. On s’adapte très rapidement.

C’est l’utilisation du foil qui est plus rock and roll pour ceux qui ne sont jamais monté sur une nageoire … nouvel axe à gérer, nouvelle sensation en glisse, les appuis sont plus sensibles.


Peut on commencer en utilisant la voile sur un paddle ?

Oui évidemment, mais…peu d’intérêt

  • Vous avancerez à une vitesse réduite, presque ennuyeuse.
  • Vous verrez qu’il y a très peu d’appui sur le vent. Le paddle avancera mais sera difficile à piloter, et se diriger sera d’autant plus compliqué. Du coup, vous dérivez et serez dans l’impossibilité de remonter au vent pour revenir à votre point de départ. Si la plage est longue plage pas de problème, vous revenez à pied. Sinon, ça peut vite tourner au problème.

Une autre solution pour tester : si vous êtes équipé d’un skateboard, un carver ou autre engin à roulette, foncez! :) …….mais protégez vous et surtout évitez le vent fort.

Comment débuter et combien de temps ?

Comme on le disait, l’aile de wing est une formalité…voler, foiler en est une autre.

Vous débutez sur un tout nouveau support. Il faut se concentrer sur l’équilibre, la direction, la propulsion et l’axe vertical…ça fait beaucoup d’information à gérer. Si vous n’avez jamais fait de foil, je vous invite à commencer tracté derrière un bateau sans foil puis avec foil. Vous y gagnerez de nombreuses sessions de galère et cela évitera de vous démoraliser.

  • Pour ceux, qui savent déjà voler (kite ou wind), Foncez…vous y arriverez à la première sortie
  • Pour ceux qui pratiquent le windsurf et kitesurf, faites un peu de foil tracé pour commencer, vous gagnerez 5 bonnes sorties
  • Pour ceux qui débutent complètement, faites du tracté sans puis avec foil, vous y gagnerez 10 à 15 sessions, croyez moi!

Quel matos pour débuter ?

Le dossier est assez long, je vous prépare un détail des éléments (je l’espère, complet ;))

Je pratique le foil, puis-je utiliser ma planche de windfoil ou de kitefoil ?

La réponse est simple :  oui vous pouvez,  mais préparez vous à de longues heures de solitudes. Faites vous du windfoil avec une planche de kitefoil ou inversemen. Imaginez! Le wingfoil est un nouveau sport, un nouveau support

Avec une planche de windfoil : 

Les talons de foil ne sont pas identiques (Deep Tuttle pour le wind / platine pour le wing).

La positions des boitiers est très différente. En windfoil le boitier est très reculé et cela vous forcerait à appuyer fort sur la jambe arrière pour décoller ou pour rester en vol. C’est faisable, mais ça rend juste la pratique ultra désagréable!!!

Ne parlons pas du shape des planches qui est très différent : la longueur d’un flotteur de winfoil fait piquer le nez de la planche vers l’eau…priez fortement lors des touchettes;))

Avec une planche de kite foil :

Vos lignes de kite tirent vers le haut, ce qui allège votre poids sur la planche et vous permet d’utiliser des planches toutes petites.

En wing, la traction est horizontale. Une planche qui coule, ajouté avec une wing qui ne tire pas vers le haut rend la pratique quasi impossible (bien sûr, sauf pour des extra-terrestres comme Titouan Galea).

Avec une planche convertible :

Si vous avez une planche convertible comme la zeeko AirWave ou Tabou Magic Carpet, foncez ça fonctionne très très bien… et si vous devenez accro à la wing, vous réfléchirez probablement plus tard à un flotteur « dédié wing »

Pour conclure, oui vous pouvez mais le plaisir ne sera pas le même et votre progression plus longue

Puis je utiliser mon foil de windfoil ou de kitefoil ?

Tout comme la question ci-dessus, oui vous pouvez mais…

Si vous utilisez le foil de votre support actuel, n’essayer pas d’apprendre ou de démarrer dans 10 noeuds de vent, c’est mission impossible. Il faudra au moins 15knt voir plus.

Si vous tentez l’expérience, équipez vous de votre plus grosse aile. En windfoil et kitefoil, une aile moyenne fait 800cm2, alors qu’en wing, on utilise entre 1500 et 2000cm2 pour débuter. Une aile de 800 nécessite plus de vitesse au décollage alors que ce sera l’inverse avec une plus grosse.

Certes, les pros utilisent de tout petites ailes, mais c’est d’abord leur métier et sur les videos, il s’agit bien souvent de teasing.


Je débute, et j’ai vu qu’en wing, les pros avait aussi de toutes petites planches, c’est ça que je veux faire…(?)

Ne brulez pas les étapes!

Nous avons tous appris la planche a voile sur des grosses planches (au moins 160L) sans faire de water start. Il en va de même en Wing.

Le volume idéal pour s’y mettre se situe entre 125L et 140L suivant votre gabarit.

En progressant, vous pourrez réduire le volume. Une fois les manœuvres principales acquises (décollage, jibe en l’air), vous pourrez réduire à votre « poids + 20L ». Et une fois très à l’aise sur ce type de flotteur, vous pourrez passer à votre poids en volume.

Certains pros utilisent des planches de 30L dans le vent fort et 50L dans le vent faible .. mais c’est une autre histoire.

La wing, avec poignée ou avec wish

Les wing avec wishbone

Avantages 

La tension est exercé sur l’ensemble de la voile. Cela tend la chute et rend la voile très stable dans n’importe quelle direction.

Cette tension apporte également du répondant lors des phases de « pumping voile », parfait pour démarrer dans le light wind.

C’est choix numéro 1 pour une utilisation dite FREERIDE, pour se balader partout sur le plan d’eau et naviguer dans le vent léger.

Autre avantage, vous pouvez déplacer vos mais un peu partout, les faire glisser pour trouver votre position idéale. C’est ansi un gros avantage dans les manoeuvres.

Inconvénients

Les inconvenient du wish, c’est le poids de ce dernier.

La tension de chute rend également la voile légèrement moins stable au portant, et en descente de houle (la voile neutralisée a tendance à bouger derrière vous)

Les wing avec poignées

Avantages 

Le point numéro 1, c’est évidemment la légèreté de l’ensemble. La voile se fait complètement oublier dans la phase neutre au surf. C’est parfait dans une utilisation vague et downwind

Inconvénients

Sans wishbone, on a un effet de « poche » en mode freeride. Lorsque vous remontez au vent, la chute a une fâcheuse tendance à flapper. La voile devient également surpuissante dans le vent fort.

On a également tendance a chercher un peu  les poignées lors des manoeuvres...


Les marques qui ont opté pour les poignées cherchent des solutions pour réduire cette effet poche.

Posted in: Windfoil