Choix d'une chaussure racing

Swipe to the left
13 août 2012 1315 Views

Lorsque vous achetez une chaussure qui va servir à faire de la compétition, il est hors de question de la choisir comme une chaussure loisir !

Contrairement aux produits grand public, les chaussures racing sont toutes étroites, et les formes sont relativement semblables. C'est donc surtout le travail d'adaptation au pied qui sera primordial.

Choix du flex

C'est un élément déterminant du choix, surtout pour les enfants. Trop raide, la chaussure va mettre le coureur 'à cul'. Trop souple, il ne pourra pas mettre de la pression en spatule. Il faut donc absolument adapter le flex au gabarit et au niveau technique. C'est l'entraineur qui donnera sa préconisation

Choix de le taille

Là aussi, choix épineux... malgré les pieds qui grandissent tous les ans, les jeunes coureurs ne doivent pas avoir des chaussures trop grandes pour faire 2 saisons ! Pour avoir une très bonne base, mesurez le pied en cm et vous aurez grossièrement la taille nécessaire en mondopoint ... et on ne rajoute pas une taille sauf cas particulier de pied très volumineux (en encore, à analyser avec précision)

Adaptation de la chaussure

Pour un coureur, et qui plus est si le pied est stabilisé (adulte), la chaussure doit être adaptée au pied pour garantir un ratio précision / confort optimal. Ne nous voilons pas la face : une chaussure de course n'est jamais vraiment confortable car on lui demande de maintenir fermement le pied, mail il faut que cela soit supportable la journée entière.

A notre disposition, nous avons de très nombreuses techniques qui permettent d'adapter la coque, la semelle et le chausson à la forme du pied. Là dedans, pas de science exacte mais du bon sens, du travail et de l'expérience. Au programme : fraisage et déformation de la coque, semelle sur mesure, calage, chausson injecté, coque thermoformable, vaccum, etc.